Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 19:06
article réalisé pour le site internet vivelesfélins

Avec les progrès de la médecine vétérinaire, nos chats vivent mieux et plus longtemps : plus de 18% d’entre eux atteignent au moins l’âge de 16 ans. Mais ils ne sont pas épargnés par la sénescence et leurs capacités s’affaiblissent. Déficiences visuelles, auditives, difficultés motrices et affections organiques font partie du quotidien de nos vieux chats. Comment les aider à bien vieillir ? Comment s’adapter aux changements qu’ils subissent ?


Déficiences visuelles

La vision du chat se réduit progressivement avec l’âge et le cristallin de nos seniors perd souvent en transparence et devient bleu. Qui dit difficultés pour voir, dit difficultés pour se repérer et se déplacer, même en terrain connu. S’il peut compter sur sa mémoire pour effectuer ses déplacements habituels, l’orientation du chat sera alors facilitée. Mais si vous réorganisez fréquemment votre intérieur, pour votre chat, il ne sera pas simple de s’y retrouver ! Évitez au maximum de bouger le mobilier pour que ses trajets principaux (lieu de repos - lieu d’alimentation ou d’élimination) ne soit pas d’une difficulté insurmontable. Si votre chat y voit mal, votre présence peut le surprendre. En entrant dans la pièce où il se trouve, et en particulier s’il est en train de se déplacer, vous pouvez vous annoncer en lui parlant gentiment. En vous approchant, vous pouvez lui faire sentir votre main avant de le caresser. Certains spécialistes affirment que l’olfaction et la perception des phéromones se modifient peu avec l’âge. En vous sentant, il vous identifiera donc plus facilement.


Déficiences auditives

La surdité du vieux chat touche les deux oreilles en même temps et de la même façon. Ainsi, le chat s’adapterait progressivement à cette perte sensorielle. Le chat qui entend de plus en plus mal peut avoir peur s’il ne vous entend pas arriver et que vous le caressez. Pour éviter ce genre de situations, présentez-vous toujours face à lui et faîtes-lui flairer votre main avant de le câliner.


Difficultés à se déplacer

Avec l’âge, le système ostéo-articulaire du chat se dégrade et ses muscles sont moins élastiques : il se déplace plus lentement, moins loin et moins souvent. Il est donc courant qu’un chat qui était toujours à l’accueil quand son humain rentrait l’attende sur le canapé, maintenant qu’il est plus âgé. Il faudra, à un moment ou un autre, revoir l’organisation et la disponibilité de ses affaires : pour qu’il continue à se sentir bien chez lui, il faudra lui faciliter la vie. Par exemple, pensez à rapprocher ses gamelles et son bac à litière de ses principaux lieux de couchage (mais sans mettre la litière et les gamelles côte à côte), sans oublier ses postes de griffades. Veillez à installer des paniers au sol qu’il pourra facilement atteindre, dans des endroits chauds et exempts de courants d’air : on évite le panier sous la fenêtre, près de la porte d’entrée ou de la cave !


Autres désagréments

Le chat âgé peut souffrir d’insuffisance rénale chronique et se mettre à uriner n’importe où. Plus qu’avec un autre chat, on évite de le gronder. On peut installer des alèzes (vendues en magasin de puériculture ou en pharmacie) ou des tapis d’éducation pour chiot sur son fauteuil favori. On rapprochera aussi son bac à litière du lieu de repos privilégié, voire à lui fournir plus de lieux d’élimination, afin de lui éviter de traverser tout l’appartement.

Un chat âgé peut souffrir de diverses douleurs et donc avoir du mal à se toiletter : aidez-le en le brossant très doucement, en lui nettoyant les yeux et les oreilles, et en surveillant la longueur de ses griffes.

Il peut aussi arriver que votre chat ait des difficultés pour manger (tartre, usure, déchaussement des dents). Demandez conseil à votre vétérinaire : il pourra vous proposer une alimentation plus adaptée. Vous pouvez aussi faire tremper ses croquettes dans un bol d’eau et le passer quelques secondes au micro-ondes (en respectant les conditions normales d’utilisation) : la chaleur fera ressortir les arômes et l’eau ramollira les croquettes. Avant de lui donner son repas, vérifiez que celui-ci n’est pas trop chaud.

Il n’est pas rare que le chat senior souffre d’insomnies, miaule excessivement ou déambule sans but dans l’appartement. Parlez-en à votre vétérinaire : plusieurs maladies provoquant ce genre de symptômes (insuffisance rénale, hypertension artérielle…), il pourra certainement aider votre chat.


Les sorties du chat âgé

Le chat qui perd ses capacités sensorielles peut avoir des difficultés à se déplacer, chez lui comme à l’extérieur. Même si le jardin a toujours été son terrain de chasse favori, il peut lui apparaître désormais comme un vrai labyrinthe. En outre, les pertes de capacités d’orientation peuvent rendre le retour au gîte plus difficile. On peut donc se poser la question des sorties pour un chat âgé habitué à aller dehors : est-il préférable de le laisser aller et venir à sa guise ou, au contraire, faut-il le confiner à la maison ? Un bon compromis peut être de le faire sortir en journée et sous surveillance.


Avec des enfants

Pour le bien être du vieux chat, il est essentiel d’expliquer aux enfants qu’il a besoin de calme et qu’il ne peut plus jouer comme avant. Ce qui ne veut pas dire l’isoler et le délaisser. Mais il faut garder à l’esprit que le vieux chat réagira moins bien au stress qu’avant. Il aura plus facilement peur et pourra avoir des réactions inattendues, qui sembleront excessives. On sera donc plus doux pendant les séances de câlins et plus attentif à ses réactions. S’il grogne quand vous vous approchez de lui, laissez-le tranquille : il vous avertit, avec son code de félin, qu’il n’est pas en état d’accepter vos caresses. En forçant le contact, il pourrait vous griffer ou vous mordre. Surtout, si on ne respecte pas ses besoins, il pourrait chercher à s’isoler davantage et refuser toute approche en ayant recours à des agressions de distancement.


Vous souhaitez adopter un autre chat

Un chat âgé subit différentes pertes sensorielles et est donc moins adaptable et plus enclin au stress. On évitera donc de lui imposer un jeune compagnon. Si vous ne pouvez vraiment pas résister et reporter l’adoption d’un autre animal à un moment ultérieur, privilégiez l’adoption d’un chat adulte, calme et surtout habitué à vivre avec un autre chat, afin d’éviter des conflits et des situations de harcèlement qui rendraient les derniers mois de vie de votre vieux compagnon bien difficiles.


Les vacances avec un chat âgé

Les déplacements vont lui être de plus en plus pénibles et les trajets en voiture ou en train risquent d’être déplaisants pour tous. Il est souvent préférable de laisser le chat à la maison, dans son environnement, avec une personne qui passe lui rendre visite tous les jours, l’idéal étant que le visiteur lui soit familier.


Jeux et apprentissages

Beaucoup de chats âgés continuent à jouer, mais il faudra souvent plus de persévérance qu’avant pour les intéresser. On privilégiera des jeux calmes, qui ne les obligent pas à courir dans tous les sens et à sauter partout pour attraper le jouet. Un vieux chat peut aussi apprendre de nouvelles choses mais là encore il vous faudra être persuasif et trouver des récompenses qui l’intéressent fortement. Attention : si le chat semble agir sous la contrainte, inutile d’insister et de le harceler. Il n’est pas question d’en faire un chat de cirque ! Plus qu’avec n’importe quel chat, vous devrez faire preuve d’une grande douceur et de patience avec votre senior.


Quand le chat ne peut plus vivre convenablement

Beaucoup d’entre nous sont un jour confrontés au difficile choix de l’euthanasie pour nos seniors. Malgré les traitements actuels, certains chats voient leur qualité de vie se dégrader et on préfèrera abréger d’inutiles souffrances. Si vous vous trouvez dans cette situation, votre vétérinaire sera un précieux allié. Il vous accompagnera tout au long de cette douloureuse étape et pourra vous proposer de faire incinérer votre chat individuellement (vous pourrez ainsi conserver ses cendres) ou de le ramener chez vous. Il pourra également vous donner les coordonnées de cimetières pour animaux.

Prenez le temps de faire votre deuil et lorsque vous vous sentirez prêt à accueillir un nouveau compagnon, vous pourrez écrire avec lui une nouvelle page de vie, sans toutefois oublier votre cher disparu.


Amandine ROULET

Comportementaliste pour chats

www.chatvamal.fr

 

Toute reproduction interdite sans autorisation

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine Roulet - dans En pratique
commenter cet article

commentaires

tablet android honeycomb terbaik murah 15/09/2011 14:41


I admire the valuable information you offer in your articles. I will bookmark your blog and have my children check up here often. I am quite sure they will learn lots of new stuff here than anybody
else!


apprendre l'anglais gratuitement 07/07/2010 10:27


Wow, très bon site, je vous remercie de partager ces idées et notez que je suis pleinement d\'accord. J\'insiste, oui votre blog est très bon, je viens à l\'instant de découvrir votre blog et l\'ai
entièrement parcouru ! J\'attends avec impatience la suite !


Amandine Roulet 07/07/2010 10:59



Merci pour votre commentaire !