Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 14:52

IMG_0021.jpg Mon dernier article co-écrit avec ma collègue Julie Decompte de Toulouse sera prochainement en lecture sur chatvamal. Il traite de la délicate décision de prendre un autre chien ou un autre chat quand on en a déjà un.

Nous nous sommes aperçues que notre article avait été coupé par le magazine (sans nous prévenir, enfin bref !) mais j'ai bien envie de vous mettre les morceaux manquants ici. 

 

Entre chien et chat

Attention à la familiarisation !

Si vous introduisez un toutou chez vos chats, veillez à ce que le chien soit familiarisé aux chats. Un chien vif et réactif fera fuir les chats et pourra déclencher des agressions s’il se montre trop insistant. Il est donc important de prévoir des refuges en hauteur pour les chats et de les laisser poser leurs limites avec le chien. De nombreuses interventions de la part de l’humain peuvent retarder la mise en place de relations clairement codifiées entre les animaux, voire alimenter maladroitement les difficultés.

 

Chiens, chats, poissons, oiseaux et rongeurs

Rongeurs, volatiles et reptiles sont les proies potentielles de Médor et Mistigri. Certains mouvements des petites bêtes (notamment des mouvements vifs, des déplacements rapides ou encore une fuite) peuvent déclencher une séquence de prédation chez nos prédateurs carnivores.

Les compétences de chasseurs de nos chiens et chats vont être principalement définies d’après leurs conditions de développement précoce. Pendant la période sensible, le chaton et le chiot vont apprendre à discriminer les animaux de leur propre espèce et les animaux d’espèces « amies ». S’ils n’ont pas été mis en présence de rongeurs ou d’oiseaux pendant cette période (étant entendu que les présentations ont eu lieu dans un contexte agréable et calme), ils ne peuvent pas les reconnaître comme espèces « amies ». S’il votre chat essaie de capturer la perruche ou le poisson rouge de la maison, il ne servira à rien de le punir. Mettez vos petits animaux à l’abri de ses crocs et de ses griffes en choisissant un aquarium solide et couvert et en vérifiant les systèmes de fermeture de la cage de vos oiseaux ou de vos rongeurs.

Surveillez vos animaux comme l’huile sur le feu et n’oubliez pas que la situation peut basculer en un clin d’œil même s’ils semblent « copains ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine Roulet - dans En pratique
commenter cet article

commentaires