Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 18:27

article réalisé pour le magazine Animalinfos n°7

1. Mon chat voyage gratuitement en train.

Faux - propriétaires de chat, comme de chien, doivent acheter un titre de transport pour leur animal. Il pourra voyager dans une cage ou un sac à vos pieds, pour 5,10 euros. Petit conseil de la SNCF : pour un voyage serein, demandez aux autres voyageurs s’ils tolèrent la présence de votre compagnon à quatre pattes.

 

2. Si mon chat a le mal des transports, je ne peux rien y faire !

Faux - si Minet miaule tout au long du trajet ou qu’il a l’estomac sensible, votre vétérinaire peut vous conseiller divers traitements : calmants homéopathiques, phytothérapie … Ainsi, le trajet sera plus agréable pour tout le monde.

 

3. Je peux le laisser dans la voiture pendant les pauses routières.

Faux - ne laissez jamais votre animal dans la voiture au soleil, même peu de temps, même fenêtre entrouverte. En effet, la température de l’habitacle peut vite avoisiner les 50°C et devenir une fournaise. Alors profitez de vos arrêts pour promener votre chat en laisse (si ce dernier y est coutumier, sinon sortez la cage de la voiture) et faîtes le boire.

 

4. Mon chat d’appartement sera heureux de sortir pendant les vacances.

Vrai mais - attention au retour en milieu clos ! Après avoir connu la liberté et le vagabondage, il appréciera beaucoup moins de rester sagement entre les quatre murs de votre appartement, une fois les vacances terminées. Le mieux est donc de ne pas du tout la faire sortir afin de ne pas le frustrer en rentrant de congé.

 

5. Avant tout départ, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Vrai - il est effectivement conseillé de prendre RDV avec le vétérinaire un mois avant le départ afin de vérifier que tout est à jour : vaccin antirabique, tatouage bien lisible, traitement anti-parasitaire, vermification. Si vous partez à l’étranger, n’oubliez pas de demander un certificat de bonne santé.

 

6. Mon chat sera moins chamboulé si j’emmène toutes ses affaires.

Vrai -  pour le chat, changer de lieu de vie est un bouleversement. Ses affaires seront donc autant de points de repère qui faciliteront son adaptation sur le lieu de vacances. Pensez donc à emmener ses gamelles, son bac à litière, ses jouets et son poste de griffade. Et évitez de changer son alimentation ou le type de litière à ce moment là !

 

7. Si je ne peux pas emmener mon chat en vacances, je suis obligé de le mettre en pension.

Faux - la chatterie n’est plus la seule alternative si l’on part sans son animal. De plus en plus de personnes louent les services d’un cat sitter qui viendra voir le chat chaque jour, lui changera son eau, le fera jouer... Certaines « nounous » se chargent même d’arroser les plantes et de relever le courrier.

 

8. En avion, mon chat voyage obligatoirement en soute.

Faux - cela dépend de son poids. S’il pèse moins de 5 kg, il pourra voyager dans une caisse ou un sac, à vos pieds (sous réserve de places disponibles). Au-delà, il passera le trajet dans une caisse homologuée par l’AITA* (si la vôtre ne convient pas, vous pourrez en acheter une à l’aéroport), en soute qui, rassurez-vous, est pressurisée, chauffée et ventilée.

9. Mon chat a l’habitude d’aller dehors. Il peut donc sortir librement dès les premiers jours de vacances.

Faux - il a l’habitude de sortir, soit, mais dans un environnement qu’il connaît bien ! Au début des vacances,  il ne connaît ni la nouvelle maison ni le nouveau jardin. Pour les premières sorties, promenez-le d’abord en laisse (dans la mesure du possible). Puis laissez-le se balader librement, sans oublier de lui laisser une porte ou une fenêtre ouverte pour qu’il puisse rentrer.

 

10. Mon chat est destructeur : impossible qu’il épargne la maison de vacances.

Faux - en fait de destructeur, le chat est un être communiquant. Si, chez vous, Mistigri a pris l’habitude de faire ses griffes sur le canapé ou les rideaux, il y a des chances qu’il fasse de même ailleurs. Mais en sachant cela, vous pourrez éviter la « chatastrophe », par exemple en mettant près des endroits sensibles un poste de griffade qui l’intéresse (petit tronc d’arbre, bout de moquette, planche recouverte de tissu, carton ondulé …). Et s’il cause des dégâts irréversibles, sachez que votre garantie de responsabilité civile pourra couvrir les réparations.

 

11. Comme il sera libre pendant les vacances, il risque de ne pas rentrer au moment du départ.

Vrai - il arrive en effet que des propriétaires soient obligés de repartir sans leur chat. Pour éviter cela, ne laissez pas le vôtre sortir la veille du départ. Ne le nourrissez pas non plus à outrance juste avant ses escapades. S’il tarde à rentrer, appelez-le en agitant son sac de croquettes : beaucoup de chats n’y résistent pas !

 

12. Certains chats sont plus agressifs l’été.

Vrai - les augmentations de température rendent certains chats (comme certains humains !) plus nerveux, plus agités. On évitera donc de les caresser à tort et à travers et de les titiller. Car le chat n’aura peut être pas la patience qui le caractérise en temps normal. Inutile donc de lui en vouloir s’il vous griffe, vous l’aurez bien cherché !

 

13. La découverte du lieu de vacances doit se faire étape par étape.

Vrai - il est préférable de confiner le chat dans une seule pièce, au moins la première nuit, avec ses gamelles et son bac à litière. Ensuite, vous pourrez le laisser accéder aux autres pièces, tout en lui permettant d’aller à son bac et à ses gamelles facilement.

 

14. Il vaut mieux laisser le chat dans son environnement habituel plutôt que l’emmener en vacances.

Vrai et Faux - cela dépend du caractère du chat. Certains sont très attachés à leur territoire et l’absence de leurs humains (à condition qu’un tiers passe régulièrement) ne sera pas trop perturbante. D’autres, au contraire, semblent dépérir lorsque leurs cohabitants bipèdes partent en vacances. Dans ce cas là, l’animal sera mieux avec eux, même si c’est dans un autre lieu.

 

15. A chaque chat son panier de transport.

Vrai - dans les magasins spécialisés et autres grandes surfaces, on vous proposera tout un panel de sacs, caisses et autres paniers de transport. En fonction du caractère de votre chat, il vaudra mieux s’orienter vers un type de sac précis. Par exemple, on évitera de faire voyager un chat anxieux dans une cage grillagée, d’où le monde extérieur est bien visible. 

 

16. Je ne peux pas le forcer à rentrer dans sa caisse de transport.

Vrai mais - vous pouvez essayer de l’habituer à cette boîte déplaisante. Il faut éviter autant que possible qu’il associe son sac de voyage à un évènement désagréable (pour aller chez le vétérinaire par exemple). Inutile dans tous les cas de le pousser à l’intérieur avec force et cris. Cela ne fera qu’accroître l’anxiété de votre chat et vous risqueriez de vous faire griffer. L’idéal serait de la sortir bien avant le moment du départ, afin qu’il puisse la flairer voire s’y installer. Le petit plus : installez-y une couverture ou un coussin pour la rendre plus attirante et plus confortable.

 

 

* AITA : Association Internationale du Transport Aérien

 

 

 

 

Amandine ROULET

Comportementaliste pour chats

www.chatvamal.fr

Toute reproduction interdite sans autorisation

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine Roulet - dans En pratique
commenter cet article

commentaires

DAMIEN 24/04/2017 22:47

Bonsoir, j'aimerais avoir votre avis !

Je part bientôt en vacance un mois sur l'île de la réunion sans mon chat. J'aimerais s'avoir quelle est la meilleur option.

Le laissé à la maison et demandé au voisin de venir le voir chaque soir pour lui donné à mangé, resté un peu avec lui pour lui faire de la compagnie etc.

Le mettre en pension en pet sitter, avec tout se que cela implique ( confiance en la personne, chat déstabilisé, possible enfant, fugue etc )

Ou le mettre chez le véto.

Cdt

Amandine Roulet 28/04/2017 23:03

Bonsoir,
Un mois seul chez vous, même avec des visites régulières, cela me semble beaucoup trop long sauf si vous habitez en maison et que votre chat pourra continuer à sortir. Chez le vétérinaire, les chats sont généralement gardés dans des cages ou de petits boxe et là encore, un mois dans ces conditions me semble inimaginable. Si vous redoutez de le laisser à un pet sitter, peut être pouvez-vous trouver dans votre entourage quelqu'un qui puisse le prendre pendant vous vacances ?
Très bonne soirée,

accolas 28/12/2016 14:03

bonjour, a tous
J'ai une question a vous poser concernant mon chats
je pars en vacance chez mon frère pendant environ 1 semaine est il possible que j'emmène mon chat? il y a 5 à 6 de route. Bien évidemment j'emmenai toute les affaire qu'elle aime bien jouer avec.

Amandine Roulet 28/12/2016 14:49

Bonjour
Une semaine, c'est long pour laisser un chat seul à la maison. Si elle supporte bien le voyage et qu'elle s'adapte facilement aux changements de situation, elle appréciera certainement de vous suivre pour cette semaine de vacances. Laissez-la au calme les premières heures avant de lui laisser l'accès au reste de la maison.
Passez de belles vacances !